EXPLOITATIONS – La brasserie
Accueil » EXPLOITATIONS – La brasserie

Ambrée, blanche, blonde, triple , aromatisée, de saison, à façon … ce sont plus de 500 hectolitres de bière par an qui sont produits à la brasserie de Wagnonville. Les bières de Wagnonville sont le reflet d’un savoir-faire qui s’exprime entre élèves, étudiants, apprentis stagiaires, futurs brasseurs et leurs formateurs, maîtres brasseurs, au cœur de cette mico-brasserie, partie intégrante du hall technologique agroalimentaire du Lycée Biotech.

HISTORIQUE

Avant que le Campus WAGNONVILLE ne devienne l’un des seuls établissements de France doté d’une véritable microbrasserie de dimension professionnelle, la formation brassicole était portée et mise en œuvre dans les fameux locaux de « la rue de l’U » (rue de l’Université), haut lieu de formation d’ingénieurs de Douai.

Dès 1891, le Conseil Général du Nord rappelait l’intérêt d’une formation professionnelle et se prononçait pour l’implantation à Douai d’une école de brasserie. Les textes de 1920 mettent cette demande en application avec l’instauration à l’ENIA (Ecole nationale des industries agricoles) et d’un « cours temporaire de brasserie ». Les cours débutent en 1925 et rassemblent, dans un premier temps, des chefs d’entreprise et des contremaîtres. Suite à l’évolution et la concentration de l’industrie brassicole, ce cours, qui a toujours gardé la même appellation, s’adressera par la suite essentiellement aux ouvriers des brasseries et parfois des malteries. Les titulaires de la chaire de Malterie-Brasserie étant des enseignants chercheurs, leurs activités principales se partageaient entre recherche appliquée, l’enseignement aux élèves ingénieurs de l’école et la formation des professionnels brassicoles.

La réorganisation des écoles d’ingénieurs conduira au départ de l’ENIA (devenu l’ENSIA) vers Villeneuve d-Ascq. Après le départ de l’ENSIA, c’est le lycée qui occupera les locaux de la « rue de l’U », avec l’installation d’une microbrasserie pilote, pour ses formations supérieures et ses formations continues, recréant ainsi « une nouvelle école de brasserie de Douai ».

À l’occasion des travaux de restructuration du site du Lycée Biotech, les formations seront transférées et une microbrasserie de dimension professionnelle créée au 458 Rue de la Motte Julien.

C’est dans cet outil flambant neuf que l’établissement produit aujourd’hui les fameuses bières sous sa marque « L’escreboise » et forme aujourd’hui au lycée dans le cadre scolaire, en apprentissage et en formation continue (formation 40H, titre Brasseur) un très grand nombre de professionnels, de futurs professionnels du monde brassicole mais aussi des amateurs passionnés souhaitant découvrir ou parfaire leurs connaissances de la production de bière.

L’escreboise

Gamme permanente :

  • Ambrée : Bière de fermentation haute avec un assemblage de quatre malts et deux types de houblons.
  • Blanche : Bière au trouble naturel dû à l’utilisation de malt de blé, rafraîchissante grâce à son mélange d’épices et d’agrumes.
  • Blonde : Bière à fermentation haute en infusion »monoplier » ronde en bouche, assez « longue ».
  • L’Amusée : Bière triple riche et apéritive créée à l’occasion de l’exposition « À boire ! quand la bière s’invite au musée » programmée au Musée de la Chartreuse de Douai en 2019.

Bières éphémères

Bières de saisons « La printemps », cuvée de noël… notre gamme s’étoffe également de manière ponctuelle, au gré des envies et des saisons.

VENTE DIRECTE À LA BOUTIQUE / Renseignez-vous : 03 27 99 75 55

Bières à façon :

La brasserie du Lycée Biotech propose également la mobilisation de son outil de production pour les professionnels, commerçants, associations, clubs sportifs, groupements culturels, confréries… qui désirent créer leur bière d’après une recette originale.

Pour tout renseignement :  fermebrasseriewagnonville@gmail.com

  • DAVID LUTUN (Chef d’exploitation) : 06.75.19.89.93
  • NORMAN DEGARDIN (Relations commerciales) : 06.13.59.20.60

L’exemple de « l’amusée »

L’amusée est une bière créée par nos étudiants en BTS et servie dans le cadre de l’exposition du  musée de la Chartreuse :  » À boire! Quand la bière s’invite au musée ». Une bière spécialement commandée par la ville de Douai pour cet événement, exemple d’un partenariat local centré sur la  culture gastronomique et les valeurs du circuit court.

FORMATIONS BRASSICOLES

X